5 choses à savoir avant la duplication de vos CD

L’un des plus grands challenges d’un artiste musicien ou d’un groupe de musique est la sortie de leur musique. Aviez-vous déjà franchi cette étape ? Êtes-vous à présent à la phase du duplicata ?

Si oui, retenez que vous devez avoir connaissance de quelques paramètres sur la duplication de CD. À travers cet article, découvrez 5 choses à savoir avant de dupliquer votre vendre vos CD ou faire votre promotion.

Comprendre la notion de duplication et son estimation

La duplication d’un CD est sa gravure. En d’autres termes, c’est la reproduction de votre disque sur un CD vierge. Le processus est tel qu’un appareil se charge de mettre les données sur les CD vierges en plusieurs quantités puis ils subissent une sérigraphie en couleur ou noir et blanc selon vos besoins.

Ainsi rien qu’avec un exemplaire original vous obtenez le nombre de copies que vous voulez.

Le coût d’une duplication de CD se fixe selon le conditionnement choisi. Vous pouvez opter pour un emballage simple ou celui avec des options complémentaires comme le livret ou le cellophanage.

Connaître les limites dun CD dupliqué

Peu importe le nombre que vous voudriez dupliquer, le prix unitaire sera ajusté et donc différent. Plus la commande sera importante plus le coût unitaire baissera.

L’une des limites de la duplication de CD est qu’elle peut être plus couteuse que le pressage, mais les délais sont plus rapides.

De plus, vous ne pouvez pas enregistrer plus de 79 minutes sur un CD, en prenant en compte les temps de pause entre chaque chanson.

Paiement des droits SDRM

Une des étapes importantes avant la duplication de vos CD’s, est d’obtenir une autorisation de la part de la SACEM.

En effet, vous devez impérativement acquitter des frais de droit de reproduction mécanique des auteurs, compositeurs, éditeurs, réalisateurs et doubleurs sous-titreurs. Ils sont calculés via le site dédié https://sdrm.sacem.fr/

Une fois le paiement réalisé, vous obtiendrez une autorisation qu’il vous faudra remettre à votre prestataire de duplication.

Il faut savoir que vous devez payer même si vous êtes auteur ou compositeur du titre. Une partie de ces droits vous seront reversés selon le pourcentage inscrit sur le dépôt de l’œuvre à la SACEM.

Connaître les différents modes de personnalisation

Plusieurs choix s’offrent à vous. La pochette carton simple qui est le conditionnement le plus économique et qui permet de glisser un seul cd. Le digipack qui est un conditionnement en carton avec un plateau transparent ou noir pour clipser le cd et permet d’avoir 4 faces imprimable. Le digifile est un excellent choix pour la combinaison de plusieurs CD dans un même pack ou alors un cd et un livret. C’est un emballage en carton, qui est composé de différents compartiments pour engloutir des disques.

Vous pouvez tout simplement faire une impression de la partie supérieure de votre CD, vous pouvez également opter pour le CD aspect vinyl ou le CD métal avec impression noir. et l’accompagner d’un façonnage du livret. Vous pouvez opter pour un livret simple ou de plusieurs pages selon vos besoins.

enfin vous pouvez notamment, mettre votre CD sous cellophane, c’est une sorte de film transparent conçu en hydrate de cellulose.

La procédure avant toute duplication de CD

C’est à vous que revient le choix de l’usine de prestation du service de duplication. Veillez à ce que l’usine soit un prestataire professionnel et négociez le tarif si vous trouvez que le prix est supérieur à la concurrence.

Pour que le travail soit fait à votre gout, vous devez lui fournir le fichier d’impression et le contenu de votre CD.

Prenez soin d’opter pour le format adéquat de votre fichier, car il doit être de haute résolution, avoir des couleurs CMJN et des bords perdus dans la mise en page.

Si vous êtes confus au niveau des choix, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre prestataire, car il s’y connaît mieux que vous. Ce dernier doit en retour faire une première maquette (BAT) qu’il soumettra à votre appréciation.

Si cette maquette réalisée convient parfaitement à votre désir, cela tient lieu d’approbation pour la production complète de votre commande. Dans le cas échéant, vous devez faire les modifications y afférentes et demander une seconde maquette avant validation de la commande totale. La production ainsi lancée, elle vous sera livrée dans le délai et au lieu convenu lors de votre négociation.

Alors combien de disques voulez-vous graver ? À vous d’en juger selon vos aspirations ou votre projet.

N’hésitez-pas à découvrir notre service de duplication de CD.