Quelle différence entre un Blu-Ray et un DVD pour la duplication ?

Chaque jour, les formats de vidéo numérique nous permettent de télécharger, copier et lire des vidéos à partir de la Toile.

Cette révolution a porté un coup dur à l’industrie du DVD et du Blu-Ray. Pourtant, les boites noires ou bleues qui décoraient nos étagères il y a quelques années seulement n’ont pas entièrement disparu de nos maisons ! La raison en est simple : leur caractère tangible et irremplaçable.

On préfère souvent utiliser un support physique afin de conserver des données importantes hors de son ordinateur ou encore lorsqu’on offre quelque chose à quelqu’un (Un ami, un client, un fan…)

D’où un intérêt maintenu pour la duplication de DVD et de Blu-ray. Mais au fait, quelle est la différence entre un Blu-ray et un DVD en matière de duplication ? On vous rappelle quelques points clés dans cet article.

Les différences entre Blu-ray et DVD

La technologie Blu-ray, on le sait, est indéniablement supérieure aux DVD. La qualité HD (haute définition), les capacités 3D et les possibilités supérieures en termes d’interactivité signifient que les Blu-ray sont définitivement là pour concurrencer les DVD dans nos salons.

Pourtant, ceux-ci tiennent bon… Notamment, car leur prix a baissé de manière significative et parce que les lecteurs Blu-ray sont rétro-compatibles, ce qui signifie qu’ils peuvent lire aussi bien les Blu-ray, les DVD et (dans la plupart des cas) les CD audio.

Moins chers et toujours lisibles, les DVD conviennent encore parfaitement à tous ceux qui ne peuvent accéder à la qualité HD du Blu-ray (faute, par exemple, d’un téléviseur 16/9 adéquat).

Le terme Blu-ray fait référence au laser bleu utilisé pour leur conception. Contrairement au laser rouge employé pour les CD et les DVD, ce laser permet d’obtenir une meilleure résolution à la fois pour l’image et pour le son.

Au niveau de l’image, la résolution est de 1 920 x 1 080 (HD), alors qu’un DVD plafonne à 720 x 576 en PAL. Au niveau du son, le Blu-ray peut gérer jusqu’à 32 flux audio, allant de la stéréo au multicanal 7,1 Surround, tandis qu’avec le DVD, l’audio demeure limité à du Dolby surround 5.1.

La duplication

Petit rappel : la gravure — appelée aussi duplication — diffère du pressage. Il s’agit là de deux techniques distinctes d’enregistrement de données sur des supports métalliques comme le CD, le DVD ou le Blu-ray.

Tandis que la seconde est plus utilisée pour les gros volumes (à partir de 500 exemplaires à copier), la première convient davantage aux volumes inférieurs (en deçà de 500).

Dans le cas de la duplication, les données sont littéralement gravées sur des disques vierges à l’aide de tours de gravure disponibles dans le commerce.

De ce point de vue, aucune différence n’existe donc entre DVD et Blu-ray et vous pouvez, de chez vous, apprendre facilement à graver l’un et/ou l’autre.

Concernant la duplication, les différences principales entre Blu-ray et DVD résident donc dans la capacité de stockage de l’information et dans la qualité des vidéos gravées.

Le DVD peut enregistrer jusqu’à 8,5 Go de vidéo en définition standard alors qu’un disque Blu-ray à une seule couche (BD-25) peut contenir 25 Go de vidéo HD.

Un disque Blu-ray à double couche (BD-50) peut même contenir jusqu’à 50 Go de vidéo en haute définition.

Au moment de l’achat, comptez tout de même un peu (voire beaucoup) plus cher pour les Blu-ray inscriptibles vierges (un peu moins de 20 € pour 2 BD-RE 25) que pour leurs équivalents DVD, les DVD-R, (20 € pour 16).

Que vous faut-il retenir ? Tout simplement qu’il est aussi facile de faire graver (dupliquer) des DVD que des Blu-ray ! Nous sommes là pour vous accompagner dans vos projets, n’hésitez-pas à nous poser vos questions.